Une magnifique famille !

UN CŒUR GRAND OUVERT POUR ACCUEILLIR

Anne-Sophie, Benoît Content et leurs enfants, une famille ordinaire et extraordinaire.

Bonjour les Contents ! Qui êtes-vous ?

Anne-Sophie / Nous sommes Anne-Sophie et Benoît Content, mariés depuis 20 ans, nous sommes les heureux parents de 4 enfants : Abighael (19 ans), Mathurin (17 ans), Philomène (15 ans) et Joshua (2,5 ans). Éducatrice spécialisée, j’ai été cadre dans le secteur social pendant une dizaine d’années avant de m’arrêter de travailler pour m’occuper de notre petit dernier.
Benoît / Je suis ingénieur de formation et suis aujourd’hui directeur d’un établissement de la Fondation Apprentis d’Auteuil.

Pourquoi le Village de François ?
Anne-Sophie / En rentrant en France après un voyage de 2 années en camping-car, nous souhaitions vivre l’accueil de l’autre, tel que nous l’avions vécu à l’étranger. Depuis plusieurs années, la rencontre de l’autre était au cœur de notre projet familial : nous avions vécu en cohabitation avec une femme âgée de 72 ans, accueilli un jeune de 16 ans en difficulté, et mettions régulièrement des studios attenants à notre maison à la disposition de personnes vivant des situations difficiles. Depuis le début de notre mariage, l’accueil revêt une importance particulière. Nous l’avions écrit dans nos lettres d’intention au moment de notre mariage et nous l’avions un peu oublié ! (rires)
Benoît / Même si nous avions oublié, l’accueil de l’autre avait fondé notre famille et nous avons alors compris que nous devions faire fructifer ce talent. Nous étions en train d’imaginer un projet local construit autour de trois dimensions : le vivre-ensemble, l’écologie intégrale et l’activité économique via une entreprise de réinsertion. Des personnes nous ont parlé du Village de François…
Anne-Sophie / À beaucoup moins grande échelle ! C’était vraiment beaucoup plus local !

Quand et comment avez-vous décidé de vous installer au Village de François de Toulouse ?
Benoît / Intrigués, nous avons souhaité rencontrer les responsables de l’association du Village de François, enthousiastes à l’idée de ce partage d’expérience et curieux de savoir si nous pourrions faire un bout de chemin ensemble. C’était le 15 juillet dernier.
Anne-Sophie / Rassurés sur les questions pratiques de montage de projet et de gouvernance au sein du Village, nous étions prêts à rejoindre le Village de François tout en voulant éviter de déménager au cours de l’année scolaire. Nous pouvions donc arriver un mois et demi plus tard ou bien l’année suivante, en septembre 2021. Après quelques jours de réflexion, notre décision était prise, notre place était là bas ! 1 mois plus tard, nous débarquions avec enfants et cartons à l’abbaye de Bellegarde où nous habitons depuis le 22 août dernier.
Comment définiriez-vous le vivre ensemble?
Anne-Sophie / Ce n’est pas de l’accueil mais bien la rencontre de l’autre quel qu’il soit ! C’est le projet du Village de François : proposer un lieu de vie partagée fondé sur des valeurs de bienveillance, permettant à chacun de s’épanouir au contact du Beau et du Bien.

Quelles sont vos activités au Village de François ?
Anne-Sophie / Au début nous avons fait le lien avec les moines avant leur départ. Nous travaillons aussi avec les salariés actuels qui conserveront leur emploi et préparons l’arrivée des futures familles. Pour l’instant nous avons un rôle de transition.
Benoît / Avec les autres familles et les personnes fragiles, nous habiterons le Village en vivant des moments de fraternité et de partage tous ensemble. Le projet s’enrichira des rencontres et des personnes, chacun apportera sa pierre à l’édifice !

Un dernier mot ?
Anne-Sophie / Je suis émerveillée par le nombre de personnes interpellées par ce projet ! Le Village de François peut sembler être un projet fou mais il percute et bouscule les gens. Non seulement il intéresse mais il donne à chacun envie de participer et de s’engager. Le projet porte en lui les germes de son succès.